Culte du dimanche 17 février 2019

Louange et temps choisis

Prédication

(Prédication du jour, Rom 4.24, Rom 6, Gal 3.13, Col 2.13-15, Étienne Grosrenaud)

LA VICTOIRE DE JÉSUS-CHRIST À LA CROIX

Par le baptême, nous avons été plongés avec lui dans la mort. Mais la puissance glorieuse du Père a ressuscité le Christ de la mort, pour que, nous aussi, nous vivions d’une vie nouvelle. Rom 6.4

La croix, lieu de terribles souffrances, est pourtant le lieu de la grande victoire de Jésus-Christ ! C’est par sa mort et sa résurrection qu’il peut être le sauveur du monde.

Les évangiles et les lettres du Nouveau Testament affirment clairement que Jésus-Christ a subi la mort « à notre place ». Il nous faut bien comprendre la portée de cette expression. Jésus-Christ a réellement « pris notre place », en ce qu’il a subi la condamnation que nous aurions dû subir, qu’il a été maudit de la malédiction qui était la nôtre. C’est ainsi qu’il est mort, chargé de nos fautes.

Mais la Bible est tout aussi claire quant à la suite : Jésus est ressuscité et a vaincu la mort ! Si donc Jésus est mort pour nous, c’est aussi pour nous qu’il vit aujourd’hui et nous offre une vie nouvelle.

Nous sommes devant un échange extraordinaire : il prend nos fautes et notre condamnation, et nous recevons de lui la purification et une vie nouvelle ! C’est ce qu’on appelle la grâce de Dieu, que l’on accueille par la simple foi en lui. Comment ne pas entendre cet appel de l’Évangile ? La réponse est à la portée de tous : confiance en Dieu, repentance devant lui et adoration !

Posts created 388

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut