Culte du dimanche 18 février

(Prédication du jour, Hé 13.9-16, Jean-Marc Bellefleur)

Je n’habite pas ici.

(pour télécharger le mp3 : clic droit ici puis sélectionner « enregistrer le lien sous… »)

Nous n’avons pas ici de cité qui demeure, mais nous cherchons celle qui est à venir. Hé 13.14

 

Dans mon village ou mon quartier, j’ai acheté un appartement, construit une maison ou signé une location. Je me suis installé, j’ai décoré mon salon… Et pourtant ! Je n’habite pas ici, me dit la lettre aux Hébreux.

L’auteur souligne dans notre texte la position particulière des chrétiens dans ce monde : nous y vivons de manière temporaire et notre vrai « chez nous » se situe dans la cité de Dieu que nous appelons de nos vœux.

Nous sommes aujourd’hui nourris par la grâce de Dieu (v. 9), qui pardonne et restaure. Nous louons Dieu pour tout ce qu’il est (v. 15). Ce sont là les signes de notre appartenance à cette cité. Ne l’oublions pas ! La perspective d’y avoir ma place transforme ma manière de vivre d’aujourd’hui. Elle m’éclaire de son espérance et m’apaise. Elle me pousse à servir le bien, qui durera toujours. Elle m’appelle à m’appuyer sur la grâce de Dieu. Elle me pousse à prendre le temps d’aimer, parce que l’amour demeurera.

Posts created 388

Un commentaire pour “Culte du dimanche 18 février

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut