Culte du dimanche 5 juillet 2020 (vidéo)

Prédication

(Prédication du 5 juillet, Lm. 3.17-32, Marie-Eve Doriath)

UN MESSAGE D’ESPOIR

Mais voici la pensée que je me rappelle à moi-même, la raison pour laquelle j’aurai de l’espérance : car les bontés de l’Eternel ne sont pas à leur terme et ses tendresses ne sont pas épuisées. Lamentations 3.21-22

Même si les circonstances extérieures ne changent pas, nous pouvons choisir de nous remémorer des bontés de Dieu. Tout commence dans notre cœur. Notre foi se fonde sur la certitude que Dieu est bon, malgré les épreuves que nous traversons, et les émotions qui nous submergent.

Ce monde nous propose beaucoup d’offres limitées dans le temps et de délais à respecter. Avec Dieu, rien de tel : tout est illimité ! Sa bonté, sa fidélité, sa grâce. Dieu renouvelle sa bonté et nous renouvelle intérieurement.

Gardons espoir, tenons-nous humblement et en silence devant l’Eternel Tout Puissant. Soyons authentiques devant lui, tout en attendant son secours avec foi.


Cela peut aussi vous intéresser :

Posts created 377

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut